• Katell Magazine

Cécile Noël « Une entreprise c’est un paquebot. Il faut trouver son régime de croisière »


Cécile est à la tête de la boutique Espace Evolution à Lamballe dont elle fête les 10 ans cet automne. « Une entreprise c’est un paquebot. Il faut apprendre à le manoeuvrer, c’est parfois long pour réajuster le cap et trouver son régime de croisière ». Feuille de route.


Lamballe, une évidence

«Je suis lamballaise, j’ai toujours travaillé ici, dans la vente, et j’adore les fringues ! Avant de racheter, je dirigeais une franchise. Dans une autre ville, j’aurais envisagé mon métier autrement. Lamballe est à taille humaine avec un bon état d’esprit et de la solidarité entre les commerçants».

La reprise

«Quand on me l’a proposée, j’avais 34 ans, je dirigeais déjà un magasin, je gérais une équipe. Le stress et les chiffes, je savais ce que c’était. Je connaissais bien la boutique, les propriétaires avaient des marques que j’adorais. Mais je n’imaginais pas qu’elles viennent me proposer de racheter. Je n’y avais jamais pensé. Elles souhaitaient transmettre. J’ai franchi le cap à la rentrée 2010. Ça m’emballait de reprendre une enseigne avec des marques et un style que j’aimais et des possibilités de développement en Femme ».

Cheffe d’entreprise

« Je maîtrisais toutes les facettes : le contact client, la gestion, gérer une équipe. J’ai été bien entourée avec mon comptable, le notaire, la CCI. J’ai toujours été très chiffres et très informée. J’étais moins au fait de toute la paperasserie de la gestion. Le seul bémol c’est que je passais de salariée à cheffe d’entreprise, il n’y avait pas d’aides, ça peut décourager. Une des deux associées est restée avec moi six mois pour faire la passation. Je ne suis pas quelqu’un qui arrive en disant je sais tout. Elle m’a présentée à la clientèle, guidée dans les achats, le choix des collections. C’était important ».

Une équipe

« La boutique a toujours fonctionné à deux. Au début j’avais une étudiante. A son départ, Nicole, qui était au Val-André, m’a rejointe. On a la même façon de penser, d’envisager la satisfaction client. Nous échangeons beaucoup, son avis compte. Nous sommes sur la même longueur d’ondes. Je me sens moins seule dans les décisions »

10 ans

« Je suis fière d’avoir réussi à créer une boutique avec une ambiance, dans laquelle les clients sont à l’aise. Il y a un côté relationnel, social presque. On n’est pas là que pour les fringues. Dix ans c’est énorme parce qu’il y a des moments de doute. Le principal c’est de s’éclater, de faire les choses qu’on aime, écouter notre intuition, tenter des choses. On n’est pas sûr de réussir mais au moins on n’a pas de regrets. Les épreuves nous font grandir. Je suis fière d’être toujours là ! ».


Ses grandes étapes.

2010 proposition de rachat

« J’ai 34 ans, un 3e enfant. Je connaissais la boutique, créée en 2004. Je n’avais jamais pensé me mettre à mon compte ».

2012 local saisonnier au Val-André

« Pour toucher une clientèle qui privilégiait Saint-Brieuc à Lamballe ».

2014 arrivée de Nicole, salariée.

2015 local saisonnier à Saint-Cast

2016 Création de la boutique « l’Annexe », pour l’enfant et l’ado, en affiliation avec IKKS multimarques. Arrêt des boutiques saisonnières du Val-André et de Saint-Cast. «C’était une question de rentabilité car j’étais seule à tout gérer et je souhaitais garder de la disponibilité pour ma famille. Les clientes nous ont suivi à Lamballe ».

2018 Rapatriement du rayon enfant chez Espace Evolution.

« Je n’étais pas épanouie, j’avais l’impression d’être nulle part ».

2020 « Maintenant, on apprécie et on profite ».

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout