top of page
  • Photo du rédacteurKatell Magazine

DÉCOUVERTES // Martina et Georg Linsi

Cocon alémano-breton



En créant Le Derrien, Martina et Georg ont ajouté à leurs talents de restaurateurs et sommeliers, celui d’hôte. Une passion pour l’accueil qu’ils cultivent dans un ancien presbytère restauré. Visite.


« On voulait changer et changer complètement ». Martina et Georg ont quitté la Suisse alémanique pour La Roche-Derrien. « Nous venions en vacances ici, on adorait la mer, le cadre, le paysage, l’espace et les fruits de mer ». En 2019, le couple a donc vendu son restaurant de Zurich et s’est mis en quête d’un cocon breton. « Nous sommes passés à La Roche-Derrien et nous avons bu un verre ici, c’était un café-brocante. On est tombés sous le charme du jardin et du lieu. En discutant avec les propriétaires, ils nous ont annoncé vouloir vendre ». Beaucoup d’allers-retours ont été nécessaires avant la concrétisation du projet. « En novembre 2020, nous avons acheté le bâtiment et le fonds de commerce ». En six mois de travaux ils ont transformé l’ancien presbytère en restaurant et chambres d’hôtes. « C’était sportif ! On a adoré cette aventure : faire autre chose que notre métier. Il était important pour nous de conserver le charme de la bâtisse de 1858, de préserver son histoire. Nous l’avons rénovée en douceur avec des artisans locaux et notre propre force musculaire ». Martina et Georg ont remis à neuf les parquets, les anciennes portes, donné une identité différente aux chambres et « chacune dispose de sa salle de bains ». Le Derrien connaît du succès dès son ouverture le 1er juillet 2021. « La première année, nous avons accueilli beaucoup de nos anciens clients suisses. Nous avons aussi eu des Belges, des Hollandais, des Allemands et des Français bien sûr ». Leur vœu cette année est d’améliorer la fréquentation entre octobre et avril. « C’est pourquoi nous avons rejoint Gîtes de France en janvier dernier. C’est un label reconnu, un réseau sympathique. Nous apprécions la proximité qu’il entretient avec les propriétaires ». En ce mois de février, le nombre des réservations est supérieur à celui de l’an dernier. Les restaurateurs et sommeliers cultivent un accueil bistronomique à leur table. Georg officie en cuisine et le petit-déjeuner se décline en buffet sucré-salé. « Nous sommes heureux d’accueillir les gens. Nous aussi avons été touristes ici. Aujourd’hui c’est avec plaisir que nous partageons nos coins secrets avec nos hôtes ».


lederrien.bzh

Page réalisée en partenariat avec Gîtes de France Côtes d’Armor 5 rue Alexander Fleming - 22190 Plérin - 02 96 62 21 71 - mail : propriétaires@gites-de-france-en-bretagne.com

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page