• Katell Magazine

K32// GOOD VIBES : « Ayez un agenda par défaut »


MANUELLA RADIGUE : « Si la charge mentale des femmes a augmenté Pendant le confinement, il a permis de prendre du recul et mesurer l'importance du temps passé en famille. Il a remis en avant nos besoins fondamentaux, notamment celui de passer du temps seul, de se ressourcer. Ecouter ses besoins, ses émotions, ses sensations physiques sont importants pour savoir ce que nous voulons. Mots de ventre, mots de tête... sont autant d'indicateurs qu'il faut s'écouter. Un de nos travers, qui est très féminin et nous sommes élevées comme ça, c'est de penser aux besoins des autres avant de penser aux notres. Il faut arrêter de dire « on n'a qu'à faire comme ça » et oser formuler nos envies. Pour ne pas s'oublier, il suffit de se ménager un sas de décompression entre le travail et le retour à la maison pour évacuer les contraintes et les frustrations de la journée, se mettre des limites aidantes comme un agenda par défaut pour avoir des activités qui nous font du bien au moins une fois par semaine et pratiquer l'égoïsme positif : savoir dire non au lieu d'un oui à contre cœur !».

www.coaching.bzh

91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout