• Katell Magazine

L'initiative - Un Gaulois au Togo

Depuis trente ans, Christian Logiou est membre actif d’un projet humanitaire au Togo :

« Un village gaulois pour l’Afrique ». L’association, fondée avec des amis, œuvre pour la scolarisation des enfants togolais. Une initiative citoyenne basée sur les bénéfices du Village Gaulois de Pleumeur-Bodou. Rencontre.



L’idée germe dans l’esprit de Christian Logiou et de son entourage en 1983. Ils fondent alors une association pour porter des projets en Afrique. Leur motivation est simple : « rendre au continent africain ce que les Européens leur ont emprunté pendant des siècles ». S’engage alors une aventure généreuse et humaine. Pour financer leurs actions humanitaires, les fondateurs décident de construire eux-mêmes, en France, un village gaulois, parc de loisirs payant destiné aux enfants. « Le Village Gaulois » voit le jour au début des années 1990. Dans le même temps, les dirigeants de l’association découvrent les projets initiés par deux prêtres dans le nord du Togo. Un intérêt commun se dessine alors pour cette région : « La scolarisation des enfants est très compliquée. Auparavant seul un garçon de chaque famille allait à l’école, puis tous les garçons. Aujourd’hui les classes acueillent autant de garçons que de filles », raconte Christian. Pendant 25 ans, 60% des bénéfices de l’été du Village Gaulois financent des écoles primaires, le salaire du personnel, le tout mis en place par les prêtres. Au total, 14 écoles primaires verront le jour. « À la retraite des Frères, nous avons transmis les écoles à l’Etat Congolais, elles sont aujourd’hui publiques ».


Reforestation.

L’aventure ne s’arrête pas là pour autant. L’équipe de bénévoles costarmoricains noue un partenariat avec la Cellule d’Appui des Producteurs Agricoles des Savanes (CAPAS), une ONG locale. « Nous poursuivons le financement de structures scolaires. En sept ans : deux lycées, une dizaine de collèges et trois écoles primaires. Depuis cinq ans, nous contribuons aussi financièrement à un programme de reforestation pour lutter contre le réchauffement climatique. Plus de cinquante hectares d’arbres ont été plantés ». Ses yeux et son sourire témoignent de sa satisfaction. Lui, qui se rend au Togo tous les ans, est heureux de voir s’améliorer les conditions de vie des habitants. « Dans les zones où nous sommes intervenus, tous les enfants vont à l’école primaire. Cela n’est pas encore vrai pour les collèges. Ils sont trop éloignés des habitations et les parents ne laissent pas partir leurs filles pour des raisons de sécurité». La pandémie planétaire n’a rien changé aux habitudes de Christian et ses amis, leur soutien a été identique : « Cette année encore nous leur avons versé 100 000 € ». Le Village Gaulois est un voyage humain. Il anime tous les membres de l’association unis par les mêmes valeurs : le partage et la générosité.


www.levillagegaulois.org


*article écrit à 4 mains avec Antoine Durand, journaliste stagiaire.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout