top of page
  • Photo du rédacteurKatell Magazine

L’INITIATIVE - Véronique Chaplain




La Tee’m house


Dans une ferme pédagogique, à Plurien, Véronique Chaplain donne un lieu de vie à une initiative qu’elle a créée il y a 33 ans, avec le concours de sportifs de haut niveau : venir en aide à des enfants par le sport et la santé.

par Marie-Laure RC


En octobre dernier, Véronique avait réuni un parterre de champions sportifs pour inaugurer

sa ferme pédagogique à Plurien. Un lieu ressource pour des enfants, bretons mais pas que, autour du sport et de la santé. « Nous accueillons des enfants qui ont besoin d’un coup de pouce, dans un lieu où ils sont écoutés, entendus, sans jugement, dans un cadre fait de respect et de bienséance ». Des séjours, financés par des fonds privés, à la journée ou plus longs « en fonction de leur lieu de résidence » où l’objectif est « le savoir être. Qu’ils déve- loppent une intelligence de vie et de situation ». Des bénévoles de tous horizons mettent leurs compétences au service des enfants : prof de yoga, nutritionniste, coach, prof pour le

soutien scolaire et, bien sûr, sportifs de haut niveau...


Le rêve devient réalité

La maison comprend un espace bien-être, un potager, un espace sport. La Tee’m house, c’est l’aboutissement d’un engagement que la « bretonne pur beurre » a pris il y a 33 ans.

« Je travaillais pour une grande marque de sport à Paris et cotoyais des sportifs de haut niveau, souvent des êtres humains inspirants mais qui n’étaient pas mis en avant ». Elle prend appui sur son réseau et réunit des personnes de tous les horizons pendant Roland Garros lors d’un événement qu’elle crée de toutes pièces pour récolter des fonds : Tee break. « Avec

l’appui de sportifs de haut niveau, l’ambition était de soutenir des associations venant en aide aux enfants, en éduquant par le sport et la santé ». En trois décennies, l’association de Véronique a acccompagné 9 000 enfants. « Nous nous sommes beaucoup investis auprès des enfants des banlieues parisiennes, au Sénégal, au Maroc, au Népal. Un des enfants, au Sénégal, a monté sa propre école de voile et accueille à son tour les enfants de l’association». En 2021, elle fait venir des jeunes parisiens en Bretagne, où elle est désormais revenue. « J’ai vu les bienfaits de la mer pour ces enfants. Alors, j’ai eu l’idée de chercher un lieu, ici... et j’ai eu un coup de cœur pour cette ferme à Plurien. Notre rêve devenait réalité ».


Ambiance festive

La Tee’m house accueillera ses premiers petits résidents en 2024. Déjà plusieurs compétences locales se sont manifestées pour prêter main-forte au projet. Avec une philosophie : « C’est justement parce que l’on vient en aide qu’il faut que ce soit festif ! ». La convivialité est un ingrédient de la recette à succès de Véronique, qu’elle partage avec les patineurs Surya Bonali et Philippe Candeloro, le skieur nautique Patrice Martin, les footballeurs Cédric Chambon, Philippe N’dioro, Alain Roche, Antoine Kombouaré, l’ancien décathlonien Marc Maury, le rugbyman Leonardo Montoya, le directeur de Roland Garros Patrice Clerc... Tradition locale à l’appui : galette-saucisse et cidre !


Groupe facebook : SOS Gazelles

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page