• Katell Magazine

LA PETITE HISTOIRE... par Laëtitia

Dernière mise à jour : 24 oct.


Happy birthday Mr President

19 mai 1962, Marilyn Monroe chante un mémorable « Happy birthday » à John Fitzgerald Kennedy au Madison Square Garden lors du gala organisé pour les 45 ans du président américain. Au-delà de la prestation, c’est la tenue de Marilyn qui va faire sensation. La robe qu’elle porte ce soir-là donne l’impression qu’elle est nue sur scène.


Marilyn Monroe est l’une des plus grandes stars de son temps. En 1962, elle va sur ses 36 ans. Ses deux derniers films n’ont pas parti- culièrement brillé au box-office, beaucoup pensent qu’elle est finie. Pourtant, après des déboires personnels, dès la fin de l’année 1961, elle se reprend en main et décide d’avancer. Ellechange de style en adoptant des tenues plus modernes et colorrées de chez Pucci. Elle coupe ses cheveux et entame une cure d’amaigrissement. Avril 1962, elle commence un nouveau film. Les essais de costumes la montrent radieuse. Elle veut montrer à tout le monde qu’elle est toujours LA star du cinéma. L’invitation au Gala d’anniversaire du tout nouveau président des États-Unis est une occasion en or pour prouver soninfluence.Elle va donc demanderaucouturierJeanLouis de lui confectionner une robe exceptionnelle.

En réalité, elle est subjuguée par les créations qu’i la réalisées pour Marlène Dietrich en 1953, pour son tour de chant à Las Vegas. Pour sublimer Marlène,il a joué des matières et des strass pour donner une impression de nudité aux apparitions sur scène de l’Ange Bleu. Il va donc s’employer à réaliser une robe dans le même esprit. Cependant, à la différence des créations faites pour Marlène, Marilyn demande à avoir ses bras nus. La robe aura donc des bretelles. Il faudra plusieurs essayages avant d’arriver au résultat final. La robe est réalisée dans un tissu fin presque transparent et léger, dit marquisette, couleur chair. Jean Louis y ajoute 2500 strass cousus à la main, placés judicieusement pour suivre les mouvements du corps de la star et masquer sa réelle nudité. Contrairement à ce qui est dit, la robe n’a pas été cousue sur elle. À l’arrière on peut aisément voir une fermeture éclair.

Marilyn répète son numéro la veille du Gala mais la robe reste un secret jusqu’à son apparition sur scène le lendemain soir devant un parterre d’invités éberlués. Les jours précédant sa mort, en août 1962, elle avait pris rendez-vous avec Jean Louis pour une autre robe. La robe du Gala reste dans son carton jusqu’à ce qu’elle soit mise en vente en 1999 par la maison Christie’s parmi des centaines d’autres tenues et objets ayant appartenu à la star.


Avant le jour de la mise aux enchères, la robe parcourt le monde dans une exposition éphémère organisée par la maison de vente. C’est là, à Paris, que j’ai pu la voir de mes propres yeux. Absolument époustouflante ! À la mort de l’homme qui l’avait acquise en 1999, la robe fut remise sur le marché et vendue en 2016 pour la modique somme de 4,6 millions de dollars ! Cequi en fait la robe la plus chère du monde. Aujourd’hui, propriété d’une société américaine d’objets insolites, elle parcourt les États-Unis.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout