• Katell Magazine

Octobre Rose : Bien dans sa tête, bien dans son corps

Gestion des émotions, confiance en soi, relations avec les autres, alimentation, sommeil, écrans : autant de thèmes abordés dans les ateliers Prévention de la Ligue contre le cancer. Gratuits, ils sont proposés aux enseignants du département et aux entreprises.


Par Marie Lambrinos

Photos : ligue contre le cancer / Marie Lambrinos



Prendre le temps de travailler sur les compétences psychosociales et l’autonomie des enfants pour qu’ils soient acteurs de leur santé : c’est l’objectif des programmes mis en place par la Ligue contre le cancer. Sur le conseil de l’infirmière scolaire, Julie Gueuné, institutrice en classe de CM2 à Quessoy, a fait le choix de ces interventions car « depuis la crise sanitaire, je constate que de plus en plus d’enfants ont du mal à gérer leurs émotions. Ils sont anxieux et appréhendent de quitter l’école primaire pour entrer en 6e. Nous avons travaillé sur l’entrée au collège et à la réalisation d’un agenda scolaire consacré à l’alimentation. Les élèves sont moins à l’aise pour parler de leur ressenti avec leur enseignant, avoir une tierce personne dans la classe apparaît comme une solution idéale. Ils sont demandeurs ». La classe de Julie a été sélectionnée par les Côtes d’Armor (une classe dans chaque département de Bretagne) afin de travailler à la réalisation de l’agenda scolaire avec un thème différent à chaque édition. « L’outil est utilisé tout au long de l’année. Il remplit deux fonctions : celle d’un agenda scolaire classique et celle de guide pédagogique avec des conseils et des messages de sensibilisation sous forme de dessins, jeux, mots-clés et rébus ».


Messages à partager L’approche de la Ligue se veut récréative tout en abordant des sujets sérieux pour être « bien dans sa tête et bien dans son corps ». « Il s’agit d’apprendre d’une autre manière pour véhiculer un message de prévention et des conseils pour prendre soin de soi. Ce n’est pas un cours mais une expression libre, faite d’échanges à partir de leurs propres expériences. Nous ne sommes pas là pour donner des leçons mais des clés qu’ils partageront ensuite avec leurs parents, partenaires de leur vie quotidienne », indiquent Gaëlle Calfort et Solène Cantin animatrices des ateliers de la Ligue. « On se rend compte qu’il y a beaucoup d’habitudes et de comportements néfastes pour la santé, ajoute Chantal Blanchard, la présidente. Les enfants, ainsi alertés par nos messages de prévention, peuvent donner leur avis en famille. Ils sont plus autonomes pour adopter d’autres attitudes et limiter ainsi les facteurs de risques impliqués dans certaines maladies ». Les actions de prévention de la Ligue contre le cancer s’adressent aussi aux entreprises du territoire, notamment sur l’estime de soi.

ligue-cancer.net / 02 96 94 78 14



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout