top of page
  • Photo du rédacteurKatell Magazine

OCTOBRE ROSE - Kristel Bonin et Christelle Krawczyk


Re-belles


Le cancer de Krystel a été l’occasion, pour elle, de se rendre compte que « tout est possible ». Depuis cinq ans, avec sa compagne Christelle, elle travaillent sur un projet de boutique. Pour que les personnes atteintes du cancer aient la possibilité de rester des clientes, même pendant la maladie, et de savourer des instants de shopping pour se faire plaisir. Rencontre avec deux re-belles dont la boutique ouvre, au Légué, en octobre. Une première du genre en Bretagne.


Il y a sept ans Krystel a été opérée d’un cancer du sein. Sa compagne, Christelle, a eu le rôle d’aidante. « C’est une période où l’on réfléchit à ce que l’on veut faire de sa vie. On a du temps. Du temps pour observer : nos envies, nos regrets. Le temps de se redécouvir. On va puiser des forces en soi que l’on ne soupçonne pas. Je suis devenue une version 2.0 de moi-même ». Responsable d’une agence de voyages en région parisienne, l’expérience de la maladie lui donne envie de changer de profession. Ce premier enseignement va être suivi d’un déclic. « J’accompagnais une amie, aussi atteinte d’un cancer, dans une boutique pour qu’elle choisisse une perruque et nous avons été très mal accueillies. La vendeuse nous a dit "on ne va pas y passer l’après-midi". Quand je suis rentrée le soir, j’en ai parlé avec Christelle. Notre idée d’ouvrir une boutique a germé à ce moment-là, en 2018 ».

Un nouveau sens à leurs vies Une boutique qui donnerait un nouveau sens à leurs vies. Christelle, commerciale, quitte son emploi, elles reviennent sur les terres familiales, à Plœuc-sur-Lié, avec l’ambition d’ouvrir leur commerce à Saint-Brieuc. Mais pas n’importe où : « On nous a proposé des locaux en face de l’hôpital mais nous voulions Le Légué. Une situation qui offre une parenthèse au bord de l’eau, un moment de shopping. C’est important de rester une cliente et ne pas être qu’une patiente. Pendant ma maladie, quand j’allais bien, j’étais contente de pouvoir me maquiller, mettre des bijoux, me faire plaisir, me balader ».

Femmes, hommes, enfants, ados C’est donc chose faite : la boutique «Re-belles» ouvrira en octobre. Le couple a prévu des produits pour toutes les personnes atteintes de cancer : les femmes mais aussi les hommes, les enfants, les adolescents. Notamment des articles et des vêtements utiles pendant les traitements. « Mais il y aura aussi des accessoires, de mode notamment, pour pouvoir se faire plaisir ou faire des cadeaux ». Krystel est diplômée de la faculté de pharmacie pour pouvoir conseiller et vendre des prothèses mammaires en silicone. Pour elles, « L’important, ce sont les gens et leur histoire. Et, notre parcours nous donnera la possibilité de comprendre sans qu’ils aient besoin d’expliquer ».


Boutique ReBelles au Carré Rosengart - Le Légué Saint-Brieuc

137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page