• Katell Magazine

L'initiative : La Terre Happy de Marion


Marion, est une maman quarantenaire dont la vie professionnelle est remplie de rencontres, caméra au point. Dans sa pause parentale, elle s’initie au yoga et à la méditation adaptée aux enfants. « J’avais vu que cela avait apaisé, calmé mes propres enfants, alors je l’ai proposé aux écoles. Cela donne, dès tout petit, des outils pour la vie ». Ses activités stoppées par les confinements, Marion a utilisé ce temps pour nourrir sa passion du « prendre soin de soi qui, pour moi, tourne autour de l’alimentation, des émotions et de l’activité physique ». Elle est allée à la rencontre de professionnels du bien-être au sens large « pour le diffuser, le faire connaître au plus grand nombre et que chacun puisse y trouver son bonheur. Chacun sa Terre Happy ! ».



La Terre Happy, c’est quoi ?

« C’est une chaîne Youtube et un site internet ressources qui recensent des activités de bien-être sur le territoire costarmoricain. Mon idée est de sensibiliser, d’ouvrir le champ des possibles. Pourquoi attendre d’aller mal pour s’accorder des pauses qui font du bien, pour se faire plaisir ? C’est important de s’accorder ces plaisirs minuscules, comme les nomme Philippe Delerm, sans culpabilité ! Que ce soit céder à une gourmandise ou se poser cinq minutes pour aller mettre les pieds dans l’eau »


Comment est née cette idée ?

« Je suis passionnée du prendre soin de soi et cette période est propice à cela. Par solidarité, j’ai eu envie de mettre ma passion de la vidéo au service de ces entrepreneurs, artistes... dont le travail est de faire en sorte que l’on se sente bien ou que l’on aille mieux. Les portraits vidéo permettent à ceux qui les regardent de sentir l’énergie de la personne, de découvrir son univers... cela facilite la prise de contact ».

Combien d’interviews avez-vous réalisées ?


« Il y a soixante rencontres possibles ! De l’art thérapie à la réflexologie en passant par le yoga et aussi des ateliers plantes, cuisine, des stages. Chacun peut y faire son marché en fonction de ses envies ».


Après ces six mois de travail, quels sont les retours ?

« Il y a d’abord le retour des personnes interviewées pour qui l’exercice n’était pas forcément évident. Pour certains cela a aussi été une forme de thérapie ! Mais nombre d’entre eux ont eu des retours clients intéressants. Pour moi, offrir ces vidéos, faire se rencontrer des besoins, des envies et des compétences, nourrit mon coeur et transforme cette période en quelque chose d’un peu plus happy ».



www.la-terre-happy.com

www.youtube.com/c/LaTerreHAPPY

83 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout