top of page
  • Photo du rédacteurKatell Magazine

L’INNOVATION - La Briochaine

Le supermarché qui appartient à ses clients



De l’idée d’une alternative à la grande distribution à l’ouverture d’un supermarché coopératif et participatif en 2024, le projet avance à petits pas pour les maillons de la Briochaine. Découverte.


Qui n’a pas déjà rêvé en faisant ses courses, d’acheter local, de saison, bio et de favoriser la vie de quartier tout en bousculant l’économie mondiale ? Cette vision n’est plus une utopie, elle porte un nom : La Briochaine, supermarché coopératif et participatif qui devrait ouvrir, au

second trimestre 2024, à Saint-Brieuc. Philippe Bettinger et Agnès Osché, initiateurs de ce projet de commerce, à la fois social et solidaire, se sont inspirés d’un concept né dans les années 70 à New York. Dans un supermarché coopératif, tous les clients sont aussi propriétaires et décisionnaires. Chacun a un droit de parole et de vote équivalent quel que soit son rôle. Il est participatif car chaque coopérateur est bénévole et donne du temps pour faire fonctionner le magasin.


Client coopérateur

« L’idée de base est toute simple, chaque client coopérateur, en plus de faire ses courses, donne un coup de main à l’organisation du magasin sur des tâches adaptées à ses envies et ses possibilités comme tenir la caisse ou sélectionner les produits. Grâce à ce travail commun, les coopérateurs réussissent à baisser les coûts de la structure », indiquent Philippe et Agnès. Le projet s’inscrit dans une économie de changement. Non lucratif, il vise l’équilibre et la pérennité du modèle tout en restaurant le lien social. D’où le nom bien trouvé de « la Briochaine » et ses membres appelés les « maillons » pour favoriser rencontres et échanges. Depuis deux années, la Briochaine organise des réunions d’information pour expliquer comment devenir sociétaire de la coopérative. L’engagement de 450 à 500 coopérateurs, minimum, est nécessaire pour envisager l’ouverture du premier supermarché coopératif et participatif des Côtes d’Armor, dans un local situé sur Saint-Brieuc ou son agglomération. « En attendant, il est quand même possible d’adhérer pour commencer à commander des produits et à les tester ».


15 à 20 % d’économie

Le supermarché novateur propose une large gamme de produits variés en alimentaire, hygiène, entretien, bio et conventionnel. Ils sont sélectionnés et issus de petits producteurs, de coopératives et avec un grand choix de produits en vrac pour limiter le suremballage. « Il s’agit d’agir ensemble pour manger mieux et moins cher. Grâce aux circuits courts, en limitant les intermédiaires, il est possible de réaliser 15 à 20 % d’économies ». Philippe et Agnès restent confiants sur le succès de ce nouveau modèle qui existe déjà dans d’autres villes bretonnes.


La prochaines réunion d’information de La Briochaine est programmées le 27 janvier.

Facebook / La Briochaine.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page